Média_Texte_Je rêve d'un monde

Je rêve d'un monde

Je rêve d'un monde où chacun serait capable de s'interroger sur tous les liens qu'il tisse au cours de son existence. Pourquoi ils ont choisi ces êtres qui sont là et qui les accompagnent tout au long de leur vie.
Ils feraient machine arrière et s'intéresseraient au nid qu'ils ont choisi. Ils verraient ce qui est dur mais qui permet de grandir, et pas dans le jugement, juste comme apprenant. Ils feraient une révérence à ces deux êtres là et ils diraient : " Merci pour la vie qui est là. Le reste, c'est mon affaire, je m'en occupe maintenant." Ils oseraient s'incliner devant l'arbre choisi et ils respecteraient les ancêtres, ceux qui sont donc plus grands pour être nés avant.
Ils regarderaient l'école et tous ceux qui enseignent. Ils garderaient tout le bon puis ils restitueraient le négatif reçu. Alors ils verraient poindre ce qui les a construits, ce qu'ils n'ont pas pu faire et ce qu'ils ont raté. Mais ça sans amertume, juste leur expérience. Et ils s'en serviraient pour la génération qui suit.
Ils diraient : "j'ai une place, à moi de la trouver". Puis ils se questionneraient sur ce qui les fait rester là où ils sont malheureux. L'autre n'en serait pas responsable puisque c'est bien chez eux que se nichent les choix. Ils iraient prospecter dans leur bel inconscient et sans doute ils trouveraient ce qui fait qu'ils collaborent à un système qui n'est pas bon pour eux.
Puis ils s'épanouiraient, le chemin est possible. Il suffit de libérer toute l'énergie gâchée dans les critiques faciles, les accusations aigres, le fait de penser que nous n'avons pas le choix.
Je rêve d'un monde dans lequel les gens seraient heureux de pouvoir se rencontrer. Pas de lutte de pouvoir mais la curiosité de voir tout le complémentaire. Associer toutes les idées construites, lâcher les négatives pour mieux mettre en avant ce qui fait évoluer. Et plutôt que de critiquer les autres comme ils sont, ils iraient chercher au cœur de leur intérieur ce qui peut être touché. Alors ils feraient des reliances puis ils répareraient toutes leurs parties blessées. Ils arrêteraient de faire mal aux autres et à eux-mêmes. Ils prendraient soin des liens car ils auraient conscience que le temps passe vite, qu'il ne faut pas gâcher.
Il n'y aurait plus de rings, juste des lieux qui seraient privilégiés. Le partage serait roi, la tolérance aussi. Les gens auraient conscience de leurs propres limites et ne joueraient plus avec au point de faire exploser les relations autour. Ils feraient deux pas de côté, ils changeraient juste de route. Mais ils ne mettraient plus la responsabilité chez l'autre. Ils diraient : ce chemin n'est pas pour moi. Je vais prendre la tangente.
Je rêve d'un monde où chacun pourrait se dire, plutôt que de parler. L'humain serait entendu et le diable au placard. Puis il existerait des lieux où la colère pourrait être déversée, mais cela sans toucher ceux qui sont à côté. L'humain ne ferait plus payer la guerre qui est en lui par des actes violents à l'égard de ses frères. Il organiserait de la prévention de conflits plutôt que d'étouffer ses émotions trop fortes.
Oui je rêve de ce monde et ça me fait avancer. Prendre le bâton de parole et permettre de poser des mots sur les tumultes pour mieux se redresser et atteindre la paix. Car comment s'apaiser et puis accepter l'autre si moi-même je me déteste ? C'est une quête vaine...


ANNE WEYER 

.

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies