Média_Billet_12 Le forfait à 135€

Le forfait à 135€

Alors que je me rends à la mairie pour récupérer mon nouveau passeport, je souris dans mon masque. Faire refaire mon passeport par les temps qui courent est bien une preuve de mon optimisme. Il était arrivé à expiration, alors je me suis dit : « on ne sait jamais, ça peut toujours servir ! ». Je ne parle pas ici de passeport vaccinal, j’évoque le basique, le normal, la bientôt pièce de collection.
La démarche est devenue, comme beaucoup de démarches administratives, un vrai parcours du combattant. Pré-dossier à remplir sur internet, RDV à prendre auprès de la mairie également par Internet, dossier à compléter sur place, prise des empreintes. Lorsque j’ai glissé ma photo à la personne qui m’accueillait, je lui ai dit : « Je ne me trouve pas chouette sur cette photo, en plus pas de sourire autorisé ». Elle me regarde et me dit : « Rassurez-vous, dans dix ans, vous vous trouverez belle lorsque vous la regarderez ! ».
J’ai vraiment apprécié son humour. Nous avons ri, bien que le masque ne rende pas toujours la chose facile. Ce rendez-vous attendu après tant de démarches sans personne à qui parler m’a réjoui. De plus, avoir la chance de rencontrer une personne qui a des mots politiquement incorrects, denrée de plus en plus rare et ô combien regrettable à mon goût, a égayé ma journée ! Je suis partie en la remerciant d’être encore là.
Quelques semaines plus tard, je retourne à la mairie chercher mon nouveau document officiel.
Je suis accueillie par une personne qui m’imprime un ticket, j’ai le numéro U58 et il est vrai que je trouve toujours agréable d’être appelée par un numéro. « U58, venez par ici ». Non, en fait, ce n’est pas ça du tout. Personne ne me parle. Une machine fait un bruit de sonnerie et le numéro du guichet auquel je dois me rendre s’affiche en face de mon matricule.
Je m’assieds en attendant mon tour et je trouve leur nouvelle décoration tout à fait jolie bien que devenue assez banale. Des bandes rouges et blanches ont été collées sur les banquettes en demi-cercles, ces bandes signifiant l’interdiction de s’asseoir à cet endroit-là, c’est-à-dire, trop près des numéros E67 et V48. Ils peuvent être contagieux, à moins que ce soit moi.
Alors je fais comme les autres, enfin, comme ceux qui n’ont pas de portable dans les mains, je regarde devant moi.
Et devant moi, il y a un écran. Oui, aujourd’hui, c’est très tendance, il y a des écrans partout. Et sur cet écran, qu’y-a-t-il ? Des menaces. Oui, ça aussi, c’est très tendance. J’exagère un peu, il y a aussi la liste de mesures de prudence… Ma grand-mère disait : « on n’est jamais assez prudent ». Mais ma grand-mère ne parlait pas le langage COVID, elle parlait breton. Bref, je reviens à cet écran municipal. Donc, en haut : « Pour lutter contre la COVID19, lalali, lalala. ». Et en dessous, trois rectangles de couleur. Ils ont eu la délicatesse de ne pas mettre des carrés. Selon moi, il manquait cependant un titre général qui m’aurait semblé tout à fait approprié : « On vous fait tout à 135€ ».
Première rectangle : Vous jetez votre mégot par terre. 135€.
Seconde rectangle : Vous jetez un papier par terre. 135€.
Troisième rectangle : Vous ne ramassez pas les crottes que votre chien a lâchées sur le trottoir : 135€.
Il y a des démarches qui se complexifient. En revanche, les forfaits des amendes se simplifie. Car, si je ne m’abuse, c’est également le tarif appliqué pour non-port du masque à l’extérieur de chez soi.
Je me souviens du temps où, sur cet écran, je regardais tous les beaux projets décidés par nos élus et réalisés par les agents de la ville. J’observais les rues embellies de pavés à l’ancienne, les nouveaux lampadaires, les dates des futures fêtes selon les saisons, les affiches du festival de jazz, des badauds longeant les bords de Loire sous un soleil de printemps et des terrasses de café bondées, des jeunes et des moins jeunes trinquant ensemble à la joie de vivre dans cette jolie ville de la région Centre.
C’était avant, avant que nous trinquions tous…



ANNE WEYER 

.

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies